Forum de Role play sur un univers fantastique
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les Catacombes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wandrar
Admin
avatar

Messages : 28
Age : 27
Localisation : En patrouille
Fonction : Chef de la Garde
Mission : Faire reigné l'ordre

Feuille de personnage
Race: Humains

MessageSujet: Les Catacombes   Sam 28 Avr - 4:27

Narrateur :

Le soir de leur rencontre avec la vampire, et à la demande de celui-ci, Patrick s'était vu forcé de suivre Nilfeim dans les canaux. Refuser aurait été suspect, et tenter de les dissuader dans leur quête de vérité également. Patrick était un homme simple, mais il n'était pas bête pour autant.
Quand l'elfe avait une idée, il fallait des arguments de choc pour l'en dissuader. Et il n'en avait pas à lui proposer.
Ils arrivèrent devant l'entrée du temple, et décidèrent d'en explorer les abords.
Peut être étaient-ils observés de plus près qu'ils ne le pensaient, affirma la fiotte. Patrick proposa alors de se séparer, pour être plus efficaces. Son interlocuteur l'observa un instant sans rien dire, semblant être pris de doutes. Mais il accepta finalement, trouvant la proposition logique et à son goût. Il lui demanda néanmoins de rester à porté de voix, au cas où l'un ou l'autre ferait une mauvaise rencontre.

Une minute plus tard, l'homme était enfin seul. Il fallait absolument qu'il trouve un moyen de prévenir Hylan. Si les Ases s’apercevaient de la situation avant qu'il ne puisse faire son rapport... Non. Il ne pouvait pas le permettre.
Il se dirigea vers la sortie menant à l'église. Si Nifleim l'appelait, il dirait qu'il s'était enfoncé dans une galerie qui lui semblait suspecte, et qu'il s'était perdu dans le labyrinthe des sous-terrains...


Nifleim :

N'ayant rien trouvé d'intéressant dans les galeries qu'il avait explorées, Nifleim était déjà revenu devant la porte du temple lorsque Patrick le rejoignit. L'elfe fut étonné par son aspect :
"Tu as trouvé quelque chose? Tu me semble bien pâle...
- Non, rien. Et c'est s'te sale ambiance qui me donne cette tronche. Quelle idée de nous enfermer avec ces tas d'os..."

Nifleim en fut rassuré et amusé.
"Ne t'inquiètes pas, je ne te ferai pas rester bien longtemps. Apparemment, les brigands ont délaissé cet endroit, et il ne semble pas surveillé par de quelconques mercenaires. Je suffirai pour surveiller la porte. Tu peux retourner à la taverne. Ou même mieux, si tu te sens d'attaque : cela fait un certain temps que toi et moi n'avons pas eu de paye... Si tu pouvais nous trouver une tâche rapide à effectuer et décemment payée, cela nous ferait le plus grand bien! J'irai quand à moi vendre quelques enchantements demain.
- Umm, c'est vrai qu'une bonne chopine dégustée en cherchant une paye me donnerait chaud au cœur. Je vais faire ça."

Le colosse s'avança. Et à deux pas de Nifleim, sorti sa hache et l’abattit vers lui d'un seul et même mouvement... Mais au somment de sa boucle, il hésita. L'amitié qui les liait était certes basée sur un mensonge, mais l'homme s'était malgré lui attaché à l'elfe. Et maintenant qu'il s'apprêtait à lui fendre le crâne, les convictions qui l'avaient jusqu'alors poussé à le trahir s'amenuisaient.
Ainsi, lorsque son geste se terminait, sa hache fendit un crâne dans un bruit de craquements écœurants. Mais ce n'était plus le crâne d'un ami. C'était celui d'un homme mort il y a bien longtemps... Car la compassion qui avait retenu son bras fut suffisante aux réflexes de l'elfe pour lui sauver la peau. Il sortit ses dagues en s'écriant :
"Mais que fais tu??"

Patrick ne répondit pas. Il n'avait pas le choix. Il ne pouvait faire autrement. Une larme coula le long de sa joue, et il se lança en beuglant sur Nifleim. Celui-ci essaya au début de ne faire qu'esquiver, mais c'était une entreprise trop risquée. L'homme était puissant et habile. Il fut forcé de répondre à ses assauts. Patrick tenta une fois de plus de le décapiter. L'elfe se baissa avec souplesse, et tandis que la machine à tuer tentait un retour en revers, il s'élança contre lui, lame en avant.
Il regarda son ancien compagnon se raidir, puis cracher une gerbe de sang pour finalement s'écrouler à genoux, la pointe de la dague soulevant une plaque d'armure dans son dos. Son bourreau, essoufflé, regardait avec horreur la poignée couverte de sang, seule partie encore visible de son arme. Patrick leva une dernière fois les yeux vers lui, et tenta de lui parler. Mais seul un gargouillis put sortir de sa gorge. Il s’effondra enfin, face contre terre. Dans son dernier moment de lucidité, une seule pensée résonnait à l'infini dans son esprit : "Sauve-les..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coderp.miraculeux.net
 
Les Catacombes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CodeRp :: La Ville de Voitauloin :: Les Canaux :: Canal du Haut Quartier-
Sauter vers: