Forum de Role play sur un univers fantastique
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Après l'incendie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wandrar
Admin
avatar

Messages : 28
Age : 27
Localisation : En patrouille
Fonction : Chef de la Garde
Mission : Faire reigné l'ordre

Feuille de personnage
Race: Humains

MessageSujet: Après l'incendie   Sam 28 Avr - 5:20

Achmed

Ashe filait comme jamais à travers les ruelles sombres qui commençaient par se remplir de badeaux interpellés par l'incendie du bordel. Il devait vite atteindre l'auberge car la milice de ces chiens de nobles finira bien par rappliquer. Cependant dans sa course quelque chose le géna. En tant que Tisseur il ressentait la présence des êtres vivants grâce à des fils invisibles d'énergie qui régissaient le monde. Mieux encore il ressentait leur localisation. Alors pourquoi le fil de Patrick se déplaçait du macabre barbecue ?
Il abandonna sa question car il venait d'arriver dans cette foutue taverne. Il opta de rentrer par la fenêtre qu'il remarqua ouverte. En rabbatant son capuchon sur sa tête il rentra souplement dans l'habitat. Son amie Suzanne reposait sur le lit. Aussitôt Ashe eut un reflexe humain : il se jeta au pied du lit en saisissant son poul tout en sachant parfaitement que son coeur jamais plus ne battra. La morte avait les yeux fermés. Elle avait une main posée sur son ventre, tandis que l'autre pendait. Une lettre gisant sur le sol. Ashe la ramassa puis enfin inspecta du regard la pièce. Rien n'était cassé, ce qui excluait la lutte. Cependant le tisseur, dans l'ambiance même de la pièce, su qu'il y avait eu une fouille dans laquelle les ennemis savaient parfaitement ce qu'il s cherchaient mais qu'ils étaient restés bredouille, car le temps préssait...

Ashe se décida à lire la lettre. Le papier légèrement froissé montrait que cette lettre avait du passer de main en moins. Cependant un détail le troublait... Ou pouvait bien se cacher l'enveloppe ? Il commencea cependant sa lecture.

"Mon cher amour,
J'ai inspecté l'endroit dont tu me parlais pour le rendez vous, je sais la curiosité est un vilain défaut aussi j'espère que tu comprendras mon état d'impatience; Il semble receler plus d'un secret dangereusement, attirant il n'est rien à envier de ton charme cependant. En attendant la patronne garde mon petit frère; démoniaque. Or d'après elle ce démon est doué, j'ai bien du mal à le croire. Mais mon amour pour toi est ce qui m'aide à le supporter. Il est régi d'honnêteté, d'immortalité et de surcroît puissant. Dans le groupe il a trait é Anita et moi comme deux chiennes. Je sais mon métier est peu louable mais insulter mon maît re...
Au plaisir de te revoir, Ta fidèle créature. Suzon. "

A la fin de la lecture Ashe jeta un oeil à son amie.
-Suzanne, tu étais un génie ! pensa t-il.
Elle s'était faite passer pour une jeune pute naïve et amoureuse qui visiblement ne connaissait ni l'orthographe ni le code épistolaire.
Entre eux il n'y avait jamais eu de plus que de l'amitié et elle avait écrit une lettre d’amour sans le nommer… ainsi elle savait les risques qu’elle prenait. Au cas ou elle avait cacher l’information dans une lettre codée. Ce qui donnait, après plusieurs lectures lorsqu’il comprit l’astuce à savoir aller de virgule en virgule, ceci « j’ai inspecté l’endroit dont tu me parlais pour le rendez vous. Il semble receler un secret dangereusement démoniaque, d’après elle ce démon est doué d’immortalité et de puissance. Dans le groupe il y a un traître ». Il suffisait de relire le texte d’une ligne sur deux et de rajouter des connecteurs en liaison avec leur quête. Ashe avait cependant eu du mal à interpréter la dernière ligne. « Il a traître ».
Leurs ennemis avaient donc pensé que c’était juste une pute qui vivait un amour interdit. En laissant la lettre ils pensaient que la milice allait accuser le pseudo-amant-assassin d’avoir commis une nouvelle fois un meurtre ce qui leur fournissait une excellente excuse de remettre un avis de recherche.
D’autant plus qu’ils étaient pressés par le temps.. Suzanne devait avoir connu une mort rapide. On n’avait pas du lui laisser le temps de crier car son visage était impassible.
Le tavernier, voyant que ses clients n’étaient pas rentrés , allait certainement demander à la demoiselles dans la chambre de descendre.
Ashe se dépêcha de partir, d’attendre ses compagnons sur un des toits aux alentours de la taverne en se promettant de planter sa dague dans le cœur de l’assassin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coderp.miraculeux.net
 
Après l'incendie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CodeRp :: La Ville de Voitauloin :: Zone Centrale :: Taverne du Fourag-
Sauter vers: